FAQ

Qu’est-ce qu’une coopérative de santé ?

Une coopérative de santé est un regroupement d’individus qui décident de se doter de services dans le secteur de la santé pour répondre à des besoins non comblés. Sa gestion administrative est collective et celle-ci appartient à ses membres. Ces derniers définissent et gèrent les services et ses investissements, en fonction des besoins collectifs. Une telle gestion permet un arrimage entre les besoins de la localité et les services offerts.

Elles sont arrimées à leur localité non seulement par leur membership, mais à travers divers partenariats avec des associations, des organismes communautaires, des Centres de Santé et de services sociaux et des hôpitaux favorisant la cohésion des acteurs sociaux dans des projets communs visant l’amélioration de la santé de la population.

Pourquoi la mise en place d'une coopérative de santé dans une communauté ?

Les coopératives de santé ont été mises en place pour permettre une proximité des services. Si une coopérative est mise en place, c’est que des citoyens y ont vu une solution à des besoins. Les coopératives de santé rapprochent de l’usager les services de médecins et à d’autres professionnels de la santé pour des gens qui devraient souvent faire plusieurs kilomètres pour une simple consultation Elles ont souvent aussi pour mission de faire de la prévention et promotion en santé.

Quelle est la différence entre une coopérative de santé et une clinique médicale ou cabinet ?

À première vue les coopératives de santé et les cliniques médicales ou cabinets peuvent paraitre similaire, d’ailleurs plusieurs coopératives émanent de cliniques qui auraient fermé sans cette initiative citoyenne.

Les coopératives de santé sont des projets collectifs de prise en charge et de responsabilisation citoyenne. Contrairement à ce qui est souvent véhiculé, les coopératives de santé ne sont pas une privatisation du système et n’ont pas comme les cliniques médicales, pour but de faire des profits.

De plus, la formule des coopératives de santé permet au médecin, puisqu’il n’est pas le propriétaire comme dans une clinique médicale, de se concentrer sur une pratique axée sur les soins aux patients plutôt que sur une gestion d’entreprise.

Fait important, et contrairement aux croyances de plusieurs, les coopératives de santé sont un frein à la privatisation de la santé, d’une part, considérant la « démocratisation » des services qu’elles offrent à la population, et d’autre part, considérant la place qu’elles occupent dans le paysage québécois. En effet, à chaque fois qu’une coopérative de santé émerge dans une communauté, cela représentent une occasion de moins pour des promoteurs privés de faire de la spéculation à partir de besoins de santé non satisfaits de la population.

À l’occasion, dans les médias ou autres canaux d’information, certains propos démontrent une mauvaise compréhension du concept même des coopératives de santé. Il est primordial de comprendre que les coopératives de santé ne remplacent pas les structures étatiques, et sont encore moins une privatisation de l’offre de services de santé de première ligne. Les coopératives de santé offrent, notamment, un environnement propice pour la pratique des omnipraticiens affiliés au système public.

Les coopératives de santé représentent un modèle de services alternatifs qui est à l’origine une initiative citoyenne, et ce, répondant à un besoin en matière de services de proximité en santé pour le bien-être des communautés.

Quels sont les avantages à devenir membre ?

En tant que membre, vous obtenez gratuitement un accès au service de prélèvements, aux soins dispensés par notre infirmière et bénéficiez de rabais intéressants sur les consultations auprès des différents professionnels de la santé faisant partie de nos services complémentaires. Vous avez également accès à de nombreuses sources d’information, de façon régulière et obtenez également des rabais sur les différentes conférences organisées par le comité santé de votre Coop.

Où iront les bénéfices engendrés ?

Tous les bénéfices sont réinvestis dans le fonctionnement de la Coop, dans l’ajout de nouveaux équipements et l’amélioration de nos services.

Pourquoi payer une part sociale de qualification ?

La part sociale d’une personne sert à confirmer son adhésion comme membre. Elle donne droit aux membres de participer aux décisions de la coopérative. Être membre d’une coopérative de santé c’est d’abord et avant tout un geste de solidarité social permettant aux communautés d’être parties prenantes dans l’organisation de certains services de proximité de première ligne en santé. Il est possible de demander le remboursement de ses parts sociales de qualification. Celles-ci seront remboursées conformément à la Loi sur les coopérative et à la capacité financière de la coopérative.

Pourquoi payer une cotisation annuelle ?

Le paiement de la contribution annuelle est essentiel à la survie de votre coopérative et à la présence des services de santé de première ligne y  étant offerts à proximité. La coopérative demande à ses membres de payer une contribution annuelle afin de payer ses frais d’exploitation (salaires des employés, loyer, entretien des locaux, fournitures, etc.) La contribution annuelle n’est pas remboursable. La cotisation annuelle sert à assurer la sécurité financière de la coopérative, le maintien des infrastructures, mettre en œuvre des services complémentaires non assurés et montre votre implication dans la communauté.

Comment peut-on devenir membre ?

En remplissant le formulaire d’adhésion disponible à la Coop, à la réception de l’Hôtel de ville.

Pour être membre, dois-je avoir un médecin de famille ou au moins un dossier à la clinique ?

Il n’est pas nécessaire d’avoir un dossier médical pour devenir membre.

Si je suis membre, ai-je droit à un médecin de famille à la clinique ?

Le fait de devenir membre n’assure pas automatiquement un accès au médecin de famille.

Si je n'ai pas de médecin de famille à la clinique, est-ce que j'ai un avantage à devenir membre ?

En tant que membre, vous bénéficiez des services gratuits de prélèvements, des soins infirmiers tels prise de tension artérielle et mesure de glycémie et leur enseignement personnalisé, gestion des habitudes de vie pour un meilleur contrôle du cholestérol, vaccination avec prescription, nettoyage d’oreilles, injection de médicament, pansements, cryothérapie (verrue et acrochordons).

Pourquoi devenir membre d'une coopérative de santé si je peux tout de même avoir accès à un médecin sans être membre ?

En effet, tous les services couverts par la RAMQ sont offerts aux membres comme aux non-membres fréquentant une coopérative de santé. Le fait d’être membre d’une coopérative de santé ne doit en aucun cas favoriser l’accès à un médecin.

Cependant, pour les services non couvert par la RAMQ les citoyens, membres comme non membre doivent débourser. Toutefois, être membre d’une coopérative de santé permet de bénéficier de tarifs préférentiels sur certains services non couvert par la Régie de l’assurance maladie du Québec.

bda6ebfd7d947957e6fe7937a3ce6c6c333333333333333333333333